Traumatismes : un risque de mortalité 3 fois plus élévé en région

mercredi 10 juillet 2019 |



Le manque de spécialistes et d'équipement ainsi que les délais d'intervention pourraient expliquer pourquoi les risques de mortalité des victimes de traumatismes sont plus élevés en régions selon Richard Fleet, chercheur au Centre de recherche du CISSS de Caudière-Appalaches et titulaire de la Chaire de recherche en médecine d'urgence. C'est ce qu'a révélé l'analyse de plus de 80 000 cas d'accidents survenus sur une période de 4 années au Québec.

Consultez la nouvelle complète

Consultez la publication



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager